A+ / A-

Témoignage Ingénieur d'Affaires

Tous les témoignages 23 novembre 2016
Témoignage - Norman Mayeur
Norman Mayeur
Promo 2016
Ayant un goût pour les langues et étant persuadé que c’est un atout majeur en entreprise, j’ai naturellement opté pour la classe « Internationale » où 70% des cours en 2e année sont en anglais.
Après avoir suivi une formation à Sup de Vente, nos anciens élèves racontent leur histoire :
Guillemet Open Margin Center

Après un Bac STG, j’ai effectué un DUT TC avec lequel j’ai acquis les fondamentaux de la vente (en B to C). Je suis parti un an en Irlande pour travailler, acquérir plus d’autonomie et améliorer mon niveau d’anglais, pour pouvoir évoluer. Puis j’ai effectué le Bachelor Responsable développement commercial à Sup de Vente qui met en avant la vente en contexte B to B. Je viens d’intégrer le cursus Ingénieur d'Affaires en alternance, pour moi la suite logique du Bachelor Responsable développement commercial, afin de pouvoir développer les compétences acquises :

Mener une vente, négocier, écouter, et surtout, COMPRENDRE son client, son environnement pour lui proposer une offre sur mesure, chose que je ne retrouvais pas dans d’autres formations, en Ecole de commerce par exemple. Ma formation accueille aussi des profils techniques voulant acquérir des connaissances commerciales.

Cela rend l’ambiance de travail encore plus agréable ! Ayant un goût pour les langues et étant persuadé que c’est un atout majeur en entreprise, j’ai naturellement opté pour la classe « Internationale » où 70% des cours en 2e année sont en anglais. Les autres options disposent également de cours d’anglais pour une parfaite maîtrise de la langue. Nos intervenants sont passionnants, leurs parcours très variés et ils aiment partager leurs expériences avec nous. Ils savent aussi nous faire prendre confi ance en nous.

Avec l’alternance, les avantages sont tellement nombreux :

mise en pratique de la théorie étudiée, acquisition d’une expérience « long terme » contrairement aux stages de fi n d’année où on a souvent moins de responsabilités, non dépendance financière vis à vis de la famille (j’ai estimé l’économie réalisée sur les frais de scolarité sur 5 ans à 50 K€ !).
 

Avec mon meilleur ami qui fait une grande école de commerce en temps plein, on a comparé nos 2 cursus et il regrette vraiment le principe de l’alternance. Au sein de mon entreprise d’accueil (TRIGO), mon apprentissage se passe bien.

Alors, pourquoi ne pas continuer avec eux à la fin de mes études...

Guillemet Close Margin