A+ / A-

Admissions Post-Bac : « Parcoursup » succède à « APB »

Toutes les actualités
04/12/2017

La ministre de l’enseignement supérieur a dévoilé mardi dernier le nom de la plate-forme d’accès à l’enseignement supérieur qui succédera à Admission post-bac (APB) : Parcoursup ! Celle-ci sera mise en ligne à partir du 15 janvier 2018.

Vers un nouveau processus

« Parcoursup » c’est le nom du nouveau processus d’accès aux études supérieures qui succède à « APB ». Il a été retenu par des lycéens et leurs parents, parmi les 5 propositions qui avaient été faites par le ministère de l’enseignement supérieur, lors d’une campagne de votes en ligne réalisée mi-novembre.

C’en est donc fini pour « Admission post-bac». Les 800 000 candidats souhaitant accéder à une première année d’enseignement supérieur  devront dorénavant se connecter sur Parcoursup.

Sup de Vente propose 3 formations accessibles via la plate-forme « Parcoursup »

BTS Management des Unités Commerciales 

BTS Négociation Relation Client 

Bachelor Marketing Commercialisation et Gestion en 3 ans après le BAC

 

Les dates à retenir

Le 15 janvier 2018 : La plate-forme sera officiellement en ligne et les lycéens pourront y trouver des tutoriels explicatifs sur le fonctionnement de cette nouvelle plate-forme « Parcoursup»

Entre le 22 janvier et le 13 mars 2018 : Les lycéens devront entrer leurs vœux sur cette nouvelle plateforme (jusqu’à 10 maximums) ! Nouveauté : Plus besoin de les classer.

Du 14 mars au 31 mars 2018 : Lors du deuxième conseil de classe les professeurs étudieront les vœux des lycéens. Chaque vœu fera l’objet d’une fiche « Avenir » qui regroupera les appréciations des enseignants et du chef d’établissement.

Fin mai : Lancement des réponses sur la plate-forme « Parcoursup». Le ministère précise : «Dès qu’il a reçu deux réponses positives, le futur étudiant doit choisir entre les deux sans pour autant renoncer aux autres vœux en attente»

Mi-juin : La procédure sera suspendue le temps des épreuves du baccalauréat.

Eté : Phase d’inscription dans les établissements d’enseignement supérieur  

De fin juin à début septembre : Procédure complémentaire - ouverture dès la fin des épreuves du baccalauréat. Après les résultats du baccalauréat, une commission pilotée par le recteur proposera une affectation aux bacheliers qui n’auront reçu jusqu’alors aucune réponse positive.